2019 : Une année d’anniversaire pour les sciences naturelles !

2019 : Une année d’anniversaire pour les sciences naturelles !

La nature, l’organisation des formes vivantes, ont fascinés l’Humanité depuis l’Antiquité Grecque. Le premier penseur grec à s’être penché sur la question de l’organisation des animaux, de leur classification, est Aristote, notamment au travers de trois de ses écrits fondamentaux : « Histoire des animaux » (343 av. J.-C.) ; « Les parties des Animaux » (entre 343 et 330 av. J.-C.) et, « De la génération des animaux » (~330 av. J.-C.). Ces œuvres marquent le commencement de la longue histoire d’une discipline à part entière : Les sciences naturelles.

Les sciences naturelles se définissent comme « l’étude de la vie sur la Terre et de sa biodiversité » (1), pouvant se traduire également sous la formulation suivante : « ensemble formé par les sciences de la vie et celles de l’écosystème ayant permis l’éclosion de la vie » (2).

Pourquoi dire que 2019 est une année d’anniversaire pour les sciences naturelles ? Car celle-là marque une postérité importante évoquant des dates synonymes de tournants en matière de compréhensions, de connaissances en sciences naturelles et évolutives :

  • 160ièm anniversaire de la publication de l’ouvrage magistral du naturaliste anglais Charles DARWIN : «On the Origin of Species by Means of Natural Selection, or the Preservation of Favoured Races in the Struggle for Life » (1859), œuvre fondatrice du darwinisme.
Photo de la statue de Charles Darwin au Muséum d’Histoire Naturelle de Londres  (Darwin Center). ©S.SAUVAGERE.
  • 210ièm anniversaire de la publication, par le père de la conceptualisation du terme de biologie au sens contemporain du terme ; Jean-Baptiste Chevalier de LAMARCK : « La Philosophie Zoologique» (1809), dans laquelle il élaborera sa théorie du transformisme.
Monument à Lamarck au Jardin des Plantes du Muséum d’Histoire Naturelle de Paris réalisé par le sculpteur Léon Fagel (statue inaugurée le 13 Juin 1909). 
  • 230ièm anniversaire de l’achèvement d’une encyclopédie « naturelle » monumentale (36 volumes) du très grand naturaliste français ; Georges-Louis Leclerc Comte de Buffon : ” Histoire naturelle, générale et particulière, avec la description du Cabinet du Roy” (1789), œuvre illustrant la diversité du vivant avec des iconographies splendides.
Statue de Georges Louis Leclerc Comte de Buffon au Jardin des Plantes du Museum d’Histoire Naturelle de Paris réalisée par le sculpteur Jean Carlus (1883). © 2012 Pierre Thomas.

Le XXIème siècle est marqué par une crise biologique sans précédent. En effet, le déclin de la biodiversité actuel est sans appel, comme le prouve l’un des derniers calculs du « Living Planet Index » (« Index de Planète Vivante ») par le WWF (World Wide Fund for Nature), faisant acte d’une perte des  populations fauniques naturelles, à l’échelle planétaire, d’environ 60% entre 1970 et 2014 (3). A l’échelle du territoire nationale (DROM-COM compris), selon les dernières données de L’Observatoire National de la Biodiversité datant de fin 2018, 26% des espèces évaluées présentent un risque de disparition au niveau français (4).

Ainsi, il est du ressort de l’Humanité, pour la préservation de l’équilibre dynamique des écosystèmes et de sa propre survie, que de prendre en considération de façon urgente cette érosion massive de la biodiversité et de mettre en place les mesures qui s’imposent pour la préservation de la diversité du vivant. Prenons exemple sur ces grands naturalistes du XVIIIème et XIXème siècle pour lesquels la nature et les formes vivantes étaient avant tout un spectacle à observer et à comprendre ; Charles DARWIN l’illustre bien par cette citation : « The love for all living creatures is the most noble attribute of man ».

  • François Ramade. (2008), « Dictionnaire encyclopédique des sciences de la nature et de la biodiversité », Dunod, Paris.
  • Andler, D., Fagot-Largeault, A., & Saint-Sernin, B. (2002), « Philosophie des sciences », Gallimard, Paris, p.495.
  • 2018. Living Planet Report – 2018: Aiming Higher Grooten, M. and Almond, R.E.A. (Eds). WWF, Gland, Switzerland.
  • Moreau, S., Lévêque, A., Cerisier-Auger, A. (2018). «Biodiversité-Les Chiffres Clés-Edition 2018», Datalab n°48, Agence Française pour la Biodiversité (AFB), Observatoire National de la Biodiversité (ONB), Service de la donnée et des études Statistiques (SDES), Paris.

 

Stéphane Sauvagère

Fête de la Science 2018 – A Nîmes

https://www.unimes.fr/_contents-images/ametys-internal%253Asites/default/ametys-internal%253Acontents/fete-de-la-science-2018-actualite/_metadata/illustration/image_max150x150/GardA3-2018-1.jpg?objectId=defaultWebContent%3A%2F%2F31132a0f-8174-4be3-aa41-a4dc296cfa3cLes 6 et 7 octobre, enfants et adultes pourront découvrir l’impact de la science sur notre vie quotidienne grâce à des ateliers et conférences animés par les étudiants, enseignants et chercheurs de l’université de Nîmes et ses partenaires au Village des Sciences sur le site des Carmes. Pour la première fois, les 9 et 11 octobre, plus de 600 élèves gardois investiront le site Vauban pour découvrir les mystères de l’ADN et de la bioluminescence à travers des conférences et des expériences proposées par l’INSERM et l’Ecole de l’ADN

Village des Sciences : 15 ateliers, 2 conférences et des visites guidées des laboratoires

Cette année, le thème national de la Fête de la Science est « La lutte contre les idées reçues et les fausses informations ». Bastien Trémolière, enseignant-chercheur en psychologie à UNÎMES, proposera plusieurs ateliers explorant cette problématique :
– Un atelier autour de la difficulté à ignorer les fausses informations même lorsque nous savons qu’elles sont erronées.
– Un atelier ludique constitué de tests invitant à prendre conscience de ses stéréotypes « implicites » pour mieux les dépasser.
– Un atelier sur les illusions perceptives.

2 autres thématiques seront abordées :

  •  L’eau avec une conférence de Corinne Le Gal La Salle, enseignant-chercheur à UNÎMES, sur l’occurrence des pharmaceutiques dans les cours d’eau et eaux souterraines mais aussi des ateliers pour répondre à des questions fréquentes : Quelles conséquences du changement climatique sur la ressource en eau ? D’où vient l’eau que nous buvons ? Pourquoi les écosystèmes aquatiques suffoquent ? 
  • L’évolution avec un atelier/jeu ludo-éducatif sur l’évolution des espèces et notamment des mammifères, animé par Christian Siatka (Ecole de l’ADN), et une conférence de Marie-Laure Parmentier (DR2 INSERM) sur les enseignements sur la biologie humaine tirés de l’étude de la mouche.

Et aussi, plusieurs ateliers autour de thématiques variées :

  • Apprendre à mieux connaitre son cerveau pour améliorer ses performances cognitives
    par Patrizia Giannoni, enseignante UNÎMES, et des étudiants UNÎMES
  • « Venez prendre l’air » : Constructions participatives d’hélices et de mobiles à mettre en mouvement
    par Alain Verpillot
  • Les innovations apportées par la biotechnologie dans notre quotidien
    par Valentin Duvauchelle, doctorant UNÎMES, et des étudiants de l’université
  • Découverte ludique des conditions de travail dans un milieu industriel sensible
    par Orano-Melox
  • Observation de bactéries et enquête pour identifier la bactérie responsable de la maladie d’un patient
    par Anne Keriel (INSERM).

Près de 1500 visiteurs sont attendus sur ces deux jours.

Accueil de PLUS DE 600 élèves gardois : LES MYSTères de la bioluminescence

La bioluminescence se traduit par l’émission de lumière froide par des êtres vivants comme les lucioles ou certains crustacés (ostracodes). Comment expliquer ce phénomène biologique et quelles peuvent en être les applications ? Zoé Vallet et Christian Siatka, de l’Ecole de l’ADN, proposeront aux écoliers et collégiens de se pencher sur le principe de la bioluminescence grâce à une animation scientifique sous forme théâtrale : « OBNI : Objet Brillant Non Identifié ». Avec le visionnage d’un extrait du film « Le Monde de Nemo », il attirera l’attention des élèves sur cette énigme de la nature : comment la lumière est-elle produite au sein des abysses ? Il leur proposera ensuite deux expériences pour tenter de résoudre ce mystère scientifique.
Informations pratiques

  • VILLAGE DES SCIENCES – Université de Nîmes, site des Carmes

Manifestation gratuite et ouverte à tous
Ateliers ouverts les samedi 6 et dimanche 7 octobre de 9h30 à 17h30
Conférence « De la mouche à l’homme » par Marie-Laure Parmentier (INSERM) samedi 6 octobre à 14h
Conférence « L’occurrence des pharmaceutiques dans les cours d’eau et eaux souterraines » par Corinne Le Gal La Salle dimanche 7 octobre à 14h
Visites guidées des laboratoires : réservation obligatoire au 04 66 27 95 51 ou sur place à l’accueil – Samedi 6 et dimanche 7 octobre à 10h, 11h, 14h et 15h
En savoir plus : programme complet  (Attention : les deux ateliers de l’INRAP ont été annulés)

  • ACCUEIL DES SCOLAIRES – Université de Nîmes, site Vauban 

« Objet brillant non identifié »

Mardi 9 octobre de 9h à 11h pour les écoliers, conférence animée par Zoé Vollet, école de l’ADN
Jeudi 11 octobre de 9h15 à 11h15 pour les collégiens, conférence animée par Christian Siatka, école de l’ADN

Fête de la Science 2018 – A la Cité des Sciences et de l’Industrie

L’Ecole de l’ADN est Présente à Paris dans la cadre de la Fête de la Science

 

À l’occasion de la Fête de la science, la Cité des sciences et de l’industrie vous propose un vaste programme d’activités originales en partenariat avec de nombreux organismes de recherche, associations et entreprises. Profitez également de ces 3 jours d’accès gratuit pour découvrir ou (re)découvrir nos espaces d’exposition.

 

Vendredi 5, samedi 6 et dimanche 7 octobre 2018
(image avec légende)

Fête de la science 2017 © Ph. Lévy – Universcience
Un accès gratuit pendant 3 jours

À l’occasion de la Fête de la science, la Cité des sciences et de l’industrie vous propose un vaste programme d’activités originales en partenariat avec de nombreux organismes de recherche, associations et entreprises. Profitez également de ces 3 jours d’accès gratuit pour découvrir ou (re)découvrir nos espaces d’exposition.

Découvrez ci-dessous un échantillon de ce programme varié pour tous les âges et tous les goûts !

À ne pas manquer

(image avec légende)

© P. Lévy – Universcience
Le cabaret de la science

Par Esprit Sorcier et les centres de recherche scientifique

En partenariat avec 13 établissements de recherche scientifique (BRGM, CEA, CNES, Ifpen, Ifremer, IGN, INRA…), vivez la science en direct avec Fred Courant de l’Esprit Sorcier. Venez rencontrer des chercheurs.e.s et assistez à leurs spectacles et expériences. Prenez part aux courts débats proposés autour du bar des sciences.
Cet événement sera diffusé en direct sur les plateformes www.lespritsorcier.org ,sur les sites des organismes de recherche partenaires ainsi que sur la chaîne Science & vie TV.
Le parrain de cette 27e édition de la Fête de la Science est l’explorateur-chercheur franco-suisse Christian Clot.

(image avec légende)

© Universcience
Le village européen

Pour fêter l’année européenne du patrimoine, la Cité des sciences et de l’industrie convie quatre grands musées scientifiques du continent. Des médiateur.trice.s de l’Universum de Brême, du Parque de las Ciencias de Grenade, du Science Museum de Londres et du Copernic de Varsovie viendront présenter leurs meilleures expériences !

Des activités scientifiques pour tous

(image avec légende)

© vchal – iStock / Getty Images Plus
Scientifico-magique

Avec les médiateurs scientifiques de la Cité des enfants

Venez bluffer votre cerveau en famille et découvrir que derrière chaque tour de magie il y a une science, au travers d’expériences sensorielles ludiques.

Perception, illusion, attention… découvrez les mécanismes en jeu.


Démonstration

À partir de 7 ans 

(image avec légende)

© Yuri Arcurs – iStock /Getty Images
Tous sportifs !

Avec les médiateurs scientifiques de la Cité des sciences et de l’industrie
L’alcool peut-il améliorer vos performances sportives ? Peut-on transformer de la graisse en muscle ? La caféine a-t-elle un effet dopant ou pas ? La sédentarité a-t-elle un coût ?
Venez tester vos connaissances sur le sujet !

Atelier-quizz
À partir de 10 ans

(image avec légende)

© Adobe Stock
Science-fiction, si on se fixait

Avec l’association Le Jardin expérimental

À l’heure des super-performances, même les super-héros sont tentés de tricher pour réussir à rester dans la course. Fort heureusement, le Dr Fabrice RIBLET, directeur du Bureau de Contrôle des Super-Héros vous accueille pour démêler expérimentalement le vrai du faux.

Atelier, 45 min, 30 personnes
À partir de 7 ans 

La cantine du microbiote

Avec les médiateurs scientifiques de la Cité des sciences et de l’industrie

Notre corps compte plus de bactéries que de cellules humaines. Notre microbiote intestinal est un allié précieux à notre survie de tous les jours. Immunité, digestion, sans lui, nous ne pourrions pas vivre. Alors que faut-il manger pour être en bonne santé ? Comment chouchouter nos bactéries intestinales ? Y a-t-il des aliments à prioriser ?

Venez faire un tour d’horizon microbiologique de notre alimentation.


Démonstration-atelier

À partir de 10 ans 

(image avec légende)

© Natali_Mis – iStock / Getty Images Plus
L’ADN un détective très privé

Avec l’association L’école de l’ADN
Autour d’une scène de crime reconstituée, nous vous proposons de venir mener l’enquête avec nous. Vous allez devenir de véritable “experts” de la police scientifique ! Vêtus de blouses, gants, charlottes, venez  identifier et comparer un échantillon d’ADN issu de la scène de crime à celui de différents suspects afin de résoudre l’énigme.
Plongez dans l’univers des Sherlock Holmes des temps modernes.

Atelier
À partir de 12 ans 

Technologie et numérique

(image avec légende)

© 2017 – Évotion
Kuka, le bras dessinateur

Avec Évotion

Venez poser pour ce robot dessinateur qui vous tirera le portrait en quelques coups de crayon !

À partir de 10 ans

(image avec légende)

© Universcience
Expériences de réalité virtuelle multisensorielle

Avec SlimWave

Découvrez deux expériences de réalité virtuelle immersives et interactives.
Réduisez-vous à la taille d’une cellule sanguine et parcourez le corps humain pour en apprendre davantage sur ses fonctions essentielles.
Ou choisissez de conduire la locomotive à vapeur qui transportait le roi George VI et la reine Elizabeth lors de leur visite royale au Canada en 1939. À l’aide d’une caméra infrarouge, vous pourrez atteindre et interagir avec toutes les commandes.

À partir de 10 ans

(image avec légende)

© Tech’ galerie – Unierscience
Neurosciences et Contrôle d’objet par la pensée

Avec Animations innovantes
Le contrôle d’objets par la pensée est rendu possible de nos jours par les Interfaces Cerveau Ordinateur (ICO).
Vos actions mentales seront enregistrées grâce à un casque électroencéphalographe (EEG). Ces actions, reconnues par un algorithme de classification, permettront de faire décoller un drone sous vos yeux !

À partir de 12 ans

Et aussi…

Profitez aussi de ces deux jours de fête pour voir ou revoir les expositions temporaires et permanentes.

Fête de la Science 2018 – Dans la Drôme

L’Ecole de l’ADN est presente dans la Drome dans le cadre de la fête de la Science

VILLAGE DES SCIENCES
THÉMATIQUES Sciences de l’environnement (agronomie, écologie, développement durable)
Sciences de l’ingénieur
Sciences de la Terre et de l’univers, de l’espace
Sciences de la vie et de la santé
Sciences exactes (maths, physique, chimie)
Sciences humaines et sociales
Sciences numériques
NIVEAU SCOLAIRE Maternelle (3 – 5 ans)
Primaire (5 – 10 ans)
Collège (11 – 14 ans)
Lycée (15 – 16 ans)
Etudiants (18 – 25 ans)
Familles
Seniors

Un évènement interdisciplinaire, interculturel et intergénérationnel !
Pour la 27ème Fête de la Science, les 6 et 7 octobre a lieu le village des sciences à Valence, au pôle universitaire Latour Maubourg (Bâtiment M Soubeyran et Maison de l’Etudiant).
De nombreux stands, des animations originales, des séances de planétarium sur écran et des spectacles sont proposés gratuitement à tous pour percevoir toutes les facettes de la science et? tordre le cou aux idées reçues ! A cette occasion, petits et grands testent, expérimentent et peuvent échanger avec les chercheurs et professeurs venus à leur rencontre !
Les scientifiques en herbe deviennent, le temps d’une expérience, un agent de la police scientifique ou remontent le temps lors de fouilles archéologiques? Les participants observent les étoiles et assistent à des expériences étonnantes grâce à l’azote liquide et autres phénomènes spectaculaires de physique. De stand en stand, tantôt spectateur, tantôt cobaye, le public est ainsi invité à percer les mystères de la Lune, de la glace, de l’alambic, des hyménoptères, des dinosaures, de la poussée d’Archimède? Sans oublier les captivants robots et drones en action, ni toutes ces expériences amusantes autour des états de l’eau, de la réalité virtuelle, de l’éolien et des mathématiques d’où chacun repartira avec ses réalisations?

https://media.fetedelascience.fr/image/Mediatheque/23/3/logo_fds_977233.png

Nuit de la science à Genève

L’Ecole de l’ADN de Nîmes participe à la Nuit de la science 2018 à Genève

Sur le thème de «La Science…tout un art?», la douzième édition de la Nuit de la science a lieu les 7 et 8 juillet 2018. Un programme et des nouveautés à ne rater sous aucun prétexte!

L’art de manier … l’ADN !

Aujourd’hui, pas une seule enquête criminelle ne se passe de l’utilisation des empreintes génétiques plus couramment appelé « test ADN ». Ce progrès scientifique et technique ouvre une nouvelle dimension en matière d’identification. On parle désormais de la biométrie criminologique sur la base d’empreintes génétiques. L’école de l’ADN propose de plonger dans son laboratoire mobile, de s’identifier à des « experts » de la police scientifique afin de mieux comprendre les avantages, mais aussi les limites de ces techniques d’investigation utilisant les outils de la biologie. Il s’agira d’identifier et de comparer un échantillon d’ADN issu d’une scène de crime à celui de différents suspects pour résoudre l’énigme.

Stephane Theulier et l’école de l’ADN
Avec le soutien de l’Association Bancs publics et de la Loterie romande

Sur inscription au stand information
Dès 10 ans
Samedi : 14h30, 15h30, 16h30, 17h30, 8h30, 21h, 22h
Dimanche : dès 13h, un atelier toutes les heures

Douzième édition

Cette année, pour sa douzième édition, la Nuit de la science a décidé de mettre son nez dans les cuisines de la recherche. Comment se fait-elle? Comment ça marche? Quels sont ses enjeux? La thématique portera sur la recherche scientifique et permettra aux enfants et familles d’en découvrir un peu plus sur ces personnes capables de comprendre l’univers.

De nombreux stands, des visites théâtrales, des présentations artistiques, du son, des images vont animer la manifestation pour un moment magique, de rencontres humaines, intellectuelles et créatives, en plein air.

Nouveauté 2018

Grande première pour cette édition: le Campus Biotech, site voisin, ouvre exceptionnellement ses portes et ses laboratoires au public de la Nuit de la science.

Informations pratiques

Lieu: parc de la Perle du Lac, 128 rue de Lausanne, Genève.

Horaires: en continu de 14h à tard dans la soirée le samedi et de 12h à 19h le dimanche. Le samedi, les animations dédiées spécialement au jeune public sont susceptibles de fermer plus tôt dans la soirée. Les activités ont lieu par tous les temps grâce aux abris imperméables prévus à cet effet.

Les 20 ans de l’Ecole de l’ADN

En passant

Le vendredi 30 mars 2018                                         Lycée Daudet à Nîmes de 12h00 à 17h00

INSCRIPTION EN LIGNE  –  Entré libre

Téléchargez le programme de la journée

Les mots du fondateur

le Pr Philippe Berta

La réconciliation des Français avec la science est un défi pour entrer de plein pied dans l’économie de la connaissance et éclairer nos débats sociétaux. La culture scientifique et technique est pour cela un précieux levier, à même de donner aux jeunes le goût des filières scientifiques qui ouvrent aux métiers de demain, et à chacun les outils de compréhension de son environnement.

Très sensible à ces enjeux, comme vous le savez, j’ai fondé en 1998 l’Ecole de l’ADN de Nîmes qui œuvre auprès des citoyens, des scolaires et des professionnels pour enseigner, présenter et illustrer les progrès des sciences de la vie et des biotechnologies. Elle regroupe un Centre d’Innovation sur les Sciences de la vie, un Institut de Formation et préside la Fédération Francophone des Ecoles de l’ADN.

J’ai, aujourd’hui, l’honneur de vous convier à la célébration des 20 ans de l’Ecole de l’ADN de Nîmes qui se tiendra le vendredi 30 mars 2018, à 12h, au lycée Alphonse Daudet, à Nîmes.

Lors de cet événement, placé sous le thème « 20 années de révolution en génétique », interviendront:

  • Céline Vallot, Chef d’équipe à l’Institut Curie/CNRS
  • Jean Weissenbach, Membre de l’Académie des Sciences Génoscope d’Evry
  • Serge Braun, directeur scientifique de l’AFM Téléthon
  • Sylvain Hubac, Commandant, Chef du Service Central d’Analyse Génétique de la Gendarmerie Individu à l’IRCGN – Institut de Recherche Criminelles de la Gendarmerie Nationale.

Je serais très heureux de vous y accueillir, avec leurs acteurs Stéphane, Patrice, et Christian, car cet événement marque un temps fort de l’Ecole de l’ADN, autour duquel il me tient à cœur que nous puissions nous réunir, en faveur du développement de la culture scientifique et technique dans notre pays.