SFG – 2017 Meeting Montpellier, Novembre 16, 17 & 18

CRISPR, Le Couteau Suisse du Génie Génétique.

“CRISPR/Cas9” est une technologie révolutionnaire pour modifier les gènes des êtres vivants simplement, facilement et de manière très efficace. L’utilisation cet outil permet de “bricoler” rapidement et à moindre coût dans leur intimité génétique des bactéries, des plantes, mais aussi des animaux dont l’homme. Cela soulève de nombreux espoirs, en particulier dans le domaine médical, mais aussi beaucoup d’interrogations et d’inquiétudes. Pour cette raison, la conférence sera suivie d’une table ronde qui permettra au public de débattre avec des spécialistes en science, en éthique, et philosophie.

Programme du Jeudi 16 novembre 2017

  • 17h00 Ouverture du Colloque
    Discours d’ouverture par les Officiels
  • 17h30 Conférence sur l’Etat de l’Art
    Conférencier invité : Christian Siatka, Ecole de l’ADN Nîmes, France
  • 18h15 Table ronde sur les questions éthiques posées par l’édition du génome
    Modérateurs :  Christian Bleux (Paris),  Anastasios Brenner (Montpellier),John De Vos (Montpellier) Christian Siatka (Nîmes),
  • 19h00 Apéritif de BienvenueMerci à Jean Paul CONCORDET (MNHN-Sorbonne Universités)

Merci à Sylvain Moineau ( Université de LAVAL Quebec)

Merci à Ben Davis ( Université d’Oxford)

Merci aux étudiants de Master M2 et surtout aux BIOTIN pour leurs implication au Jury

Sans oublier Manuel Ferreira notre partenaire collaborateur du Centre de Formation Client de VWR

Pèche au Thon “Nokill” au profit du téléthon

Samedi 19 septembre, à Port-la-Nouvelle, en avant-première de l’édition 2015, avec le soutien du maire, M. Henri Martin, des élus et de la FNPPSF (Fédération nationale des pêcheurs, plaisanciers et sportifs de France), département des Pyrénées-Orientales, et la participation de l’Association nautique de Port-la-Nouvelle, est organisée une pêche au thon «no kill» qui sera suivie d’une grande thonade. L’intégralité de la recette de cette opération sera reversée au Téléthon.

L’école de l’ADN partenaire des actions du Téléthon, présente les avancées de la recherche sur les maladies génétiques.

Déroulement d’une journée exceptionnelle : rendez-vous au port à 8 heures, départ en mer des pêcheurs ; à 17 heures, retour des pêcheurs au port ; à 19 h 30, espace Broncy, apéritif, dîner thonade, animations. Prix du repas entrée-plat-dessert : 15 €. Réservations à l’office de tourisme, tél. 04 68 48 00 51. Pourquoi cette nouvelle rencontre ? Comment faire pour rendre cet événement beau et pérenne ? L’événement… il doit être sans précédent, il faut nous mobiliser, l’espace de quelques heures… Le temps d’espérer que ce qui était impossible hier, devient possible aujourd’hui… L’espoir… il ne sera concrétisé que par l’enthousiasme, la bienfaisance, la mobilisation avec pour seul but… soutenir la recherche. Votre présence… Cette journée du samedi 19 septembre sera exceptionnelle dans votre région, elle donnera l’espoir constant aux familles qui tentent au quotidien d’avoir une vie quasi-normale, malgré les différences de chacun. Vous serez les premiers acteurs… Cette manifestation qui, nous en sommes convaincus, suscitera l’envie de poursuivre cette belle aventure dans la constance et le dévouement…

 Extrait de l’article de la Dépèche

Inscription  à l'office de tourisme de Port-la-Nouvelle pour la sortie pêche au thon «no kill».

Semaine du cerveau sur Nîmes

16e édition de la Semaine du cerveau à Nîmes

L’Ecole de l’ADN coordonne La Semaine du Cerveau sur Nîmes :

Conférences  à 18h15, à l’université de Nîmes les 18 et 19 mars 2015 dans l’amphi 1 du site des Carmes rue Gabriel Péri, université de Nîmes.

Tout  public Entrée  gratuite

Résultat de recherche d'images pour "logo unimes"UNÎMES participe à cette manifestation internationale, présente dans 62 pays et dans plus 30 villes françaises, événement. L’université de Nîmes accueillera à cette occasion d’éminents spécialistes du monde hospitalo-universitaire. Ils animeront des conférences pour apprendre à mieux connaître le cerveau  et découvrir les progrès réalisés par la recherche en neurosciences.

Au programme :

Mercredi 18 mars 2015 à 18h15 amphi 1, site des Carmes
«Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) : neuroprotection et traitements endovasculaires»

L’accident vasculaire cérébral (AVC), défaillance de la circulation sanguine affecte une  région plus ou moins importante du cerveau. Les conséquences dépendent de son intensité et des fonctions cérébrales atteintes, d’où l’importance de prévenir et réagir rapidement pour limiter les dommages cérébraux.

Conférenciers :
– Dr Stéphane Bouly, neurologue au CHU de Nîmes, filière AVC dans la région et prise en charge en urgence
– Pr Vincent Costalat, neuroradiologue CHU de Montpellier qui intervient dans la désobstruction des artères cérébrales par voie endovasculaire à la phase aiguë de l’AVC.

 Jeudi 19 mars 2015 à 18h15, amphi 1, site des Carmes
«Sclérose en plaque et immunothérapies»

La sclérose en plaques, une maladie chronique touchant le système nerveux central évolue par poussées inflammatoires et peut devenir très invalidante. C’est une maladie auto-immune qui provoquerait la destruction de la myéline. Les traitements par immunothérapies et leur évaluation dans la sclérose en plaques et la polyarthrite vous seront présentés.

Conférenciers :
– Dr Eric Thouvenot, neurologue au CHU de Nîmes : Les nouvelles thérapies dans la sclérose en plaques

-Dr Cécile Gaujoux-Viala, rhumatologue au CHU de Nîmes : Le patient au cœur de l’évaluation des nouveaux traitements dans les maladies chroniques.

Contacts :
C. Siatka, Ecole de l’ADN, Nîmes,  E. Thouvenot, IGF, CHU Nîmes.

Université de Nîmes – Service communication – Sophie Mortreuil
communication@unimes.fr – 04 66 36 46 26

 

Le Cheylar Arche des Metiers

CONFÉRENCE

Conférence “ADN et police scientifique”

Conférence : l’ADN et la police scientifique passés au crible !

le vendredi 27 février à 20 h 30 à l’Arche des métiers du Cheylard.

L’Arche des Métiers vous donne rendez-vous pour la première conférence de l’année qui démarre fort ce cycle avec : la police scientifique ! M Christian Siatka, directeur de l’École de l’ADN de Nîmes, développera le sujet à la fois complexe et passionnant de l’identification génétique.

Au cours de son intervention, M Siatka échangera et ouvrira entre autres, le débat sur l’identification considérée aujourd’hui comme un mode de fichage et toutes les controverses éthiques induites.

http://www.rdbfm.com/…/…/2015-02-26%20Christian%20SIATKA.mp3

 

Ateliers dans le cadre d’un “échange culturel”

Les ateliers citoyens de l’école de l’ADN ont organisé un “Echange Culturel” le mercredi 25 juin 2014

Patrice a animé un atelier sur demande spécifique, qui  associe subtilement démonstrations, théories et manipulations.

Le Cercle de lecture de Provençal s’est déplacé, à l’Ecole de l’ADN, qui a levé le voile sur cette mystérieuse molécule.

Les photos témoignent de l’intérêt suscité par les participants.

P1010670 P1010669 P1010664 P1010660 P1010659 P1010657 P1010656 P1010655 P1010654 P1010652

RARE 2013

Un évènement organisé par Eurobiomed

 

« L’innovation et les partenariats au service des malades »

Les Évènements satellites RARE 2013 sont réalisés avec la collaboration, de L’Université de Nîmes, de l’Ecole de l’ADN de Nîmes, la Fédération Francophone des écoles de l’ADN et Nîmes Métropole.

Les maladies génétiques : pourquoi les diagnostiquer ?

Conférence par le Professeur Pierre Sarda

  • Présentation des maladies génétiques, des avancées diagnostiques et des activités réalisées au CHU de Montpellier. Département de génétiques CHU de Montpellier.

 

La génétique toujours un peu plus loin …

Conférence par le Docteur Jean Chiesa (Chef de l’unité de Cytogénétique et Génétique Médicale)

  • Vendredi 29 novembre 2013 – 18h30 – Nîmes Site des Carmes
  • Etat des lieux des connaissances et des outils diagnostics en 2013 au service de la Génétique. CHRU Caremeau Nîmes.

 

Ateliers proposés par l’école de l’ADN les 28 et 29 novembre 2013, de 14h à 17h

Ecole de l’ADN de Nîmes, 19 grand rue, 30 000 Nîmes
Ateliers gratuits ouverts à tout public sur réservation au 04.66.67.82.29.

Atelier proposé : De la mutation à la pathologie

Cet atelier a pour objet de présenter les stratégies de diagnostique de maladies génétiques. Les stagiaires analysent une portion du gène de dystrophine, responsable de la myopathie de Duchenne. L’un des deux ADN est censé provenir d’une personne saine, l’autre d’une personne atteinte de la pathologie. L’analyse génétique de ces deux ADN permet  de caractériser l’ADN mutant. On peut ainsi démontrer l’efficacité du diagnostic d’une maladie génétique. Cela permet d’expliquer que d’infimes altérations du génome peuvent aboutir à des pathologies sévères. Il s’agit entre autre d’illustrer que les mutations concourent à la plasticité du génome.

Conférences et ateliers organisés en partenariat avec 

Impression

 

RARE 2013

Événements satellites  Rare 2013

programme à télécharger

En collaboration avec l’école de l’ADN, la Fédération Francophone des écoles de l’ADN

  • Mercredi 27 novembre 2013 à 18h à Montpellier Genopolys
  • Conférence par le Pr Pierre Sarda :

Maladies génétiques de l’enfant et de l’adulte
Département de génétique CHU de Montpellier

Les maladies génétiques : pourquoi les diagnostiquer.

Une présentation des maladies génétiques, des avancées diagnostiques et des activités réalisées au CHU de Montpellier

 

  • Vendredi 29 novembre 2013 à 18h 30 à Nîmes Site des Carmes
  • Conférence par Dr Jean CHIESA

Chef de l’unité de Cytogénétique et Génétique Médicale.
CHRU CAREMEAU. NIMES

La génétique toujours un peu plus loin…

Il s’agit de faire un état des lieux des connaissances et des outils diagnostics en 2013 au service de la Génétique.

 

Ateliers  proposés par l’école de l’ADN les 28 et 29 novembre 2013

Dans les locaux de l’école de l’ADN à Nîmes, 19 grand rue, de 14 à 17h.
Ateliers gratuits ouverts à tout public sur réservation  au 04 66 67 82  29

Atelier : De la mutation à la pathologie

Cet atelier a pour objet de présenter les stratégies de diagnostique de maladie génétiques. Les stagiaires analysent une portion du gène de la dystrophine, responsable de la myopathie de Duchenne. L’un des deux ADN est censé provenir d’une personne saine, l’autre d’une personne atteinte de la pathologie. L’analyse génétique de ces deux ADN permet caractériser l’ADN mutant. On peut ainsi démontrer  l’efficacité du diagnostic d’une maladie génétique. Cela permet d’expliquer que d’infimes altérations du génome peuvent aboutir à des pathologies sévères. Il s’agit entre autre d’illustrer que les mutations concourent à la plasticité du génome.

2007-06_06-02 chromosome sang

 

 

 

 

 

RENSEIGNEMENTS
www.rare2013.com

Eurobiomed                                        Colloquium
Caroline Morel                                       Gabrielle Souplet

04 67 64 01 75                                     01 44 64 14 77
caroline.morel@eurobiomed.org            rare2013@clq-group.com

Le Printemps des Sciences 2013 en Belgique

PDS2013

Le programme du Printemps des Sciences 2013 est en ligne !

Du 18 au 23 Mars, L’école de l’ADN de Nîmes est présente à L’Université Catholique de Louvain la Neuve dans le Brabant Wallon pour le Printemps des Sciences, organisé par ScienceInfuse.

Contact ScienceInfuse: Nathalie Dulière, Directrice

Activités proposées par l’école de l’ADN overdose on ambien semaine

Toutes les photos sur la page Facebook de ScienceInfuse UCL

 

Avec le soutien du

Service de Coopération et d’Action Culturelle

de       l’Ambassade de France en Belgique

Contact Ambassade de France en Belgique: Jérémy Domis

G

logo GenomeEn partenariat avec l’Ecole de l’ADN, le centre national de séquençage (Genoscope), l’unité de recherche en génomique végétale, l’INRA d’Orléans (unité amélioration, génétique et physiologie forestières) et le conservatoire national de la biodiversité forestière, sur une proposition de l’inspection générale des sciences de la Vie et de la Terre.

Après ASTRO, COSMOS, METEO et SISMOS, « Sciences à l’Ecole » lance un nouveau plan d’équipement consacré à l’exploration de la diversité génétique. Dans l’opération « GENOME à l’Ecole », des lycéens de série générale et technologique (STL) et des élèves de classe préparatoire (BCPST, TB) extraient l’ADN, l’amplifient par PCR, visualisent les produits d’amplification et comparent les séquences obtenues pour résoudre différents problèmes en biologie.

Pour la mise en œuvre de cette opération, “Sciences à l’Ecole”, avec la participation de l’Ecole de l’ADN, a mis à disposition des 19 établissements sélectionnés des équipements de biologie moléculaire (micropipettes, agitateur, centrifugeuse, thermocycleur…) et des consommables (kits d’extraction d’ADN, polymérase, tubes et pointes…).

L’opération comporte deux axes :

  • un projet commun à 18 des 19 équipes sélectionnées, le projet « Populus », dont l’objet est le peuplier noir ; il est mis en œuvre en 2011-2012 et permet de « prendre en main » les outils proposés. Il pourra être poursuivi les années suivantes. Pour plus de détails, reportez vous au dossier.

Assembl

l’assemblée générale de l’Ecole de L’ADN le 28 juin  2012 à 13h à l’école de Nîmes

Cette réunion sera l’occasion de faire un bilan sur les activités de l’ecole, mais aussi d’évoquer avec vous les plans d’actions à venir, les services, l’animation et le futur de l’ecole.